logo HSS
phrase accroche
pictogramme boite à outils
pictogrammes organismes
pictogramme newsletter
Logo Delphis.org
Accueil > Actualités

Actualités

Extra care : habitat, santé et lien social

23.01.2023
Evoquons ici l’extra care : modèle d’habitat pour personnes âgées, popularisé et institutionnalisé par le ministère de la Santé anglais au début des années 2000. Marion Ille-Roussel, doctorante en étude urbaine au sein du Centre de Recherche pour l’Habitat, investie dans la problématique du logement social et du vieillissement, nous parle de cet habitat qui invite à dépasser la dualité dépendance/autonomie.
Marion Ille-Roussel, doctorante, Centre de Recherche pour l'Habitat
Marion Ille-Roussel, doctorante, Centre de Recherche pour l'Habitat
Pour répondre au vieillissement accru de la population et au souhait d’une majorité de personnes de vieillir à domicile, la « réinvention des lieux du vieillir » s’impose. Depuis les habitats collectifs adaptés aux résidences services jusqu’aux lieux tiers, les solutions alternatives ou complémentaires aux établissements se développent, notamment dans le parc social. Leur spécificité : au-delà de l’aménagement technique, la proposition de services visant à préserver l’autonomie et la qualité de vie des personnes. Mais jusqu’où associer lieux de vie et de soins ? Quel lien social susciter au sein de la résidence, avec l’extérieur ? Illustration avec l'exemple de l'Extra care en Angleterre.

L’« Extra care », qu’est-ce que c’est ?

Marion Ille-Roussel : Les résidences anglaises de logement social sur le modèle de l’Extra care sont réservées aux personnes de 55 ans et plus, avec des revenus compris dans les barèmes du logement social. Celles-ci regroupent des logements indépendants (T1 au T2) ainsi que des espaces partagés dans une résidence adaptée et sécurisée. La proximité avec commerces et services extérieurs du territoire est privilégiée en tant que possible.
Ce qui distingue ce type d’habitat est l’accueil de trois profils de personnes seniors. La première catégorie concerne les personnes autonomes. Elles peuvent être intéressées par des logements accessibles, un cadre rassurant et des espaces favorisant le lien social pour lutter contre l’isolement. La deuxième catégorie regroupe les personnes engagées dans le processus de perte d’autonomie. Celles-ci nécessitent une aide régulière. Enfin, le troisième groupe est constitué de personnes à l’autonomie restreinte, ayant besoin d’une aide aux tâches du quotidien mais pas d’un soutien médical continu.

Qu’en est-il en matière de services ?

Les personnes accueillies peuvent faire intervenir les organismes de service de leur choix ou bénéficier de l’accompagnement proposé sur place. Ce dernier inclut le plus souvent un service de téléassistance pour soutenir la sécurité des personnes et des services d’aide à domicile pour faciliter les tâches du quotidien (habillement, courses, ménage…).
En complément, dans le logement social, un représentant du bailleur est présent aux heures ouvrées pour répondre aux questions liées au logement (techniques et administratives) et faciliter la vie dans la résidence. Les activités collectives sont organisées à l’initiative des résidents les plus actifs et déployées dans des espaces partagés de la résidence pour favoriser le lien social. Le représentant du bailleur a pour rôle de favoriser ces moments de convivialité entre les résidents, et fait le lien avec les acteurs externes locaux. Ce qui peut faciliter leur intervention ou participation aux animations et soutient l’ouverture au quartier.
Tout l’intérêt de cet habitat réside dans la mutualisation des services pour les personnes alors même que l’intensité et la fréquence de l’aide apportée diffèrent d’une personne à l’autre, voire d’un moment de vie à l’autre pour une même personne. L’objectif est bien de permettre aux personnes, autonomes à leur entrée dans le logement, d’y rester le plus longtemps possible, en augmentant leur accompagnement au fur et à mesure du besoin, tout en gardant une variété de publics accueillis.


Lancement d'un Appel à idées innovant en faveur du bien-vieillir chez soi

12.10.2022
Le Coup d'envoi est donné ! CASAH lance un Appel à idées pour améliorer l’autonomie et la qualité de vie des aîné.es. Cet Appel à Idées s’adresse à tous les acteurs mobilisés en faveur du bien-vieillir pour améliorer la sécurité, la santé, le bien-être et le lien social des personnes âgées de 60 ans ou plus, qui vivent dans l'Habitat social. A vous de jouer

Porteurs de projets issus du monde de la construction, de l’aménagement, du secteur médico-social, de l'alimentation, de l’énergie, de l’écologie, du numérique… organisés en associations, start-up, collectivités ou entreprises : cet Appel à Idées s'adresse à vous !


Vous avez des idées pour : 



Partagez votre projet, solution ou service, qu’il soit déjà opérationnel ou qu’il n’ait pas encore été mis en œuvre.

Les projets retenus par le Jury de l’Appel à idées CASAH pourront être expérimentés dès 2023 sur deux résidences intergénérationnelles du parc social d’Alliade Habitat à Saint-Etienne (Loire). Celles-ci réunissent au total 90 logements, dont 50% occupés par des personnes de 65 ans ou plus. 

Participer au projet CASAH, c’est l’opportunité de développer et tester des innovations au service des personnes âgées. Ces innovations doivent être déployables dans des immeubles d’habitation collectifs du parc social, déjà existants et non conçus initialement pour le maintien à domicile. Leur développement s'appuiera sur un échange ouvert entre les porteurs de projets et les experts CASAH, et associera les locataires des résidences !

Rendez-vous sur casah.fr pour découvrir le projet et répondre en ligne à l'Appel à idées.



CASAH en direct


Pour échanger autour de vos idées, recueillir vos questions, partager l'Appel à Idées CASAH, 
pour phosphorer ensemble : Rdv lundi 7 novembre : 10h-12h
> Inscrivez-vous dès maintenant




A propos : Premier bailleur social d’Auvergne-Rhône-Alpes, Alliade Habitat a lancé le projet expérimental CASAH (2022-2025) sur la Métropole de Saint-Etienne (Loire), en partenariat avec l’Institut PRÉSAGE, acteur de la recherche en santé publique, et DELPHIS, pôle Innovation dédié à l’habitat social, avec le soutien financier de la Fondation d’entreprise pour l’innovation du Crédit Agricole Loire Haute-Loire. 


 
 


Vous connaissez CASAH ?

20.09.2022
Rendez-vous au congrès de l'USH et sur www.casah.fr


CASAH vise à susciter et expérimenter l'innovation autour de solutions et services dédiés au maintien à domicile pour améliorer l'autonomie et la qualité de vie des personnes âgées. Ce projet (2022- 2025) se déploie sur la Métropole de Saint-Etienne (Loire). Il est porté par quatre partenaires réunis autour d'un enjeu crucial : l'accompagnement du bien-vieillir. Alliade Habitat, premier bailleur social d’Auvergne-Rhône-Alpes, l’Institut PRÉSAGE, acteur de la recherche en santé publique, et DELPHIS, association de bailleurs engagée dans l'innovation sociale, avec la Fondation pour l’innovation du Crédit Agricole Loire Haute-Loire • www.casah.fr 


 
 Partagez un pitch du projet : enjeux et orientations clés en 15 minutes, avec

Rdv mardi 27 septembre à 15h30 précises sur le stand Action Logement  



   Entrez dans les coulisses de CASAH... 

Vous souhaitez tout savoir sur les besoins des seniors, le territoire d'expérimentation, l'Appel à Idées CASAH et les priorités de l'innovation...

Rendez-vous avec Serge Bernard, Directeur Expérience Client chez Alliade Habitat, et Laure Bourgoin, Chargée de mission chez DELPHIS. Venez échanger avec eux et poser vos questions en direct.
Mercredi 28 septembre 16h30 - 17h dans les arches innovantes de l'AURA Hlm  


Vous n'avez pas encore de badge pour le Congrès Hlm ?

DELPHIS vous invite ! 


Votre contact : Caroline Brochard, responsable Communication 
brochard@delphis-asso.org • 07 86 68 30 83


Vous êtes les bienvenu.es sur notre stand n°B58 pendant trois jours, du 27 au 29 septembre prochain. Venez échanger autour d'un café et de bonnes idées.

Vous rendre au Congrès Hlm 2022 à Lyon-Eurexpo > Infos pratiques

 
Consulter la page : CASAH


L’innovation collective, concrète et locale au service des aîné.es avec CASAH

13.07.2022
Premier bailleur social d’Auvergne-Rhône-Alpes, Alliade Habitat a lancé le projet expérimental « CASAH » (Collectivement Agir pour la Santé des Aîné.es et leur Habitat) sur la Métropole de Saint-Etienne (Loire), en partenariat avec l’Institut PRÉSAGE, acteur de la recherche en santé publique, et DELPHIS, pôle R&D dédié à l’habitat social. Soutenu par la Fondation d’entreprise pour l’innovation du Crédit Agricole Loire Haute-Loire, CASAH (2022-2025) vise à soutenir le maintien à domicile des personnes âgées, à encourager leur autonomie et à favoriser leur lien social.

Contexte et besoins liés au vieillissement
En France, plus de 50% des locataires du logement social sont actuellement âgés de plus de 50 ans, et 30% d’entre eux ont 60 ans ou plus*.
Le vieillissement de la population, s’il est prégnant dans le parc social, est un enjeu de société. La majorité des personnes souhaite vivre chez elles le plus longtemps possible. Une situation qui questionne notre capacité à accueillir les plus âgé.es, aujourd’hui et demain, dans un logement qui correspond à leurs besoins.
Au-delà du logement, la pandémie nous l’a rappelé, les interactions sociales sont essentielles au bien-vivre. Alors qu’une personne âgée sur 10 ne voit quasiment plus un membre de sa famille, et que l’exclusion sociale est renforcée par les faibles revenus*, la prévention de l’isolement relationnel prend toute sa place dans le développement du maintien à domicile des seniors. C’est plus globalement, l’enjeu de prévention en matière de santé - physique, psychique et sociale - pour favoriser l’autonomie des personnes le plus longtemps possible, qui a retenu l’attention des partenaires de CASAH. 

Une approche globale : santé, social, technique
Améliorer « l’habiter », s’intéresser à la personne comme usager de son logement, et aussi de son immeuble et de son quartier. C’est ce point de vue qu’adopte le projet CASAH pour améliorer la qualité de vie des personnes âgées dans l’habitat.

Ce projet vise à susciter l’innovation autour de solutions et services dédiés au maintien à domicile, orientées sur :
  • la prévention santé et notamment la prévention de la perte d’autonomie,
  • l’accès aux droits pour les locataires seniors,
  • l’adaptation technique du logement au bien-vieillir
  • l’aménagement de la résidence et de ses abords, avec accès aux transports et aux commerces de proximité
  • la préservation et le renforcement du lien social.
Ce projet expérimental se déploie à Saint-Etienne (Loire) sur deux résidences Alliade Habitat.

Principales étapes du projet 
Lancé au printemps 2022, le projet CASAH s’organise sur trois ans.

2022-23 : OBSERVER, ECOUTER, CONCEVOIR 
Première phase : diagnostic technique et social des besoins des seniors, en s’appuyant notamment sur l’écoute des locataires des deux résidences d’Alliade Habitat (visites sur site, entretiens individuels, rencontre collective).  
Au dernier trimestre 2022, CASAH lancera un appel à idées. Adressé aux différents professionnels du maintien à domicile, du secteur médico-social et du bâtiment dans les territoires, il vise à susciter l’innovation autour de solutions et services favorisant le bien-être des personnes vieillissantes, à des coûts soutenables par leurs bénéficiaires et la société. 

2023-24 : DÉPLOYER, TESTER
Les pistes retenues seront expérimentées sur les deux résidences intergénérationnelles de Alliade Habitat à Saint-Etienne. Celles-ci comprennent 71 et 19 logements, avec respectivement 43% et 66% de titulaires du bail âgés de 65 ans et plus.

2024-25 : EVALUER, PARTAGER 
Ces deux résidences ont vocation à devenir des plateformes de démonstration. Les résultats de l’expérimentation seront analysés, évalués et modélisés dans un livre blanc en vue de soutenir leur réplicabilité :
  • sur l’ensemble des résidences d’Alliade Habitat présentes sur la Loire et la Haute-Loire aptes au développement d’une offre de M.A.D.P.A. 
  • sur l’ensemble du patrimoine sur Auvergne-Rhône Alpes d’Alliade Habitat. 
 
Prochain rendez-vous 
Venez découvrir et échanger autour de CASAH à l’occasion du Congrès Hlm 2022, à Lyon les 27, 28 et 29 septembre. Les partenaires du projet vous accueillent sur le stand de DELPHIS (n°B58) !


> Voir les actualités archivées

Organismes consultez les organismes labellisés19 labellisés consultez les organismes licenciés18 licenciés Newsletter
Pictogramme des réalisations exemplaires
Réalisations exemplaires  Le label CAP’AUTONOMIE® décerné à deux bailleurs sociaux : Immobilière Atlantic Aménagement (Nouvelle-Aquitaine) et Promologis (Occitanie) Lancé par DELPHIS, le label CAP’AUTONOMIE® aide les bailleurs à développer une démarche inclusive, pérenne et structurée, au travers d’une offre adaptée aux besoins des personnes en situation de handicap : autonomie, sécurité, vie sociale au sein de leur habitat et environnement de proximité. Deux bailleurs ont relevé le défi dans leur territoire : Immobilière Atlantic Aménagement renouvelle sa labellisation avec le plus haut niveau de distinction ; Promologis est le premier bailleur d’Occitanie à être labellisé CAP’AUTONOMIE®. Lire la suite  Aux portes de Strasbourg, Habitat de l’Ill, coopérative Hlm engagée auprès des aîné.es Habitat de l’Ill est la première coopérative en France et le premier bailleur alsacien labellisé Habitat Senior Services®. Ce label, décerné en juin dernier, reconnaît l’engagement de toutes les équipes pour assurer l’accessibilité des logements aux locataires seniors et être à leurs côtés au quotidien. Laurent Kohler, Directeur Général d'Habitat de l'Ill, revient sur cette démarche. Lire la suite